Je gebruikt Internet Explorer. Deze site werkt het best op een recentere browser zoals Chrome, Firefox of Safari. Lees hier meer

Ouvert aujourd’hui de 09:30 à 17:30
préparez votre visite
Maarten Baas Grandfather Clock
PRESSE

Maarten Baas

Hide & Seek

Design Museum Gent présente Hide & Seek, la première grande exposition solo du designer néerlandais Maarten Baas (1978), qui connaît actuellement une percée internationale. L’exposition présente les multiples facettes du travail d’un des plus célèbres designers néerlandais. La production du Groninger Museum offre un aperçu de ses œuvres majeures de ces 15 dernières années.

Les créations de Baas se situent à la croisée de l’art et du design. Ce sont des décors de théâtre, mais pour la vraie vie : des séries de meubles humoristiques et rebelles impossibles à fabriquer industriellement. Depuis qu’il a obtenu son diplôme avec sa série de meubles brûlés, Baas va à l’encontre de toutes les traditions et attentes par le biais de la provocation et de mesures audacieuses. Le nouveau est toujours en conflit avec l’ancien, la technologie avec le travail manuel et l’accélération avec l’immobilité. Le Houdini du Dutch Design est impossible à saisir. Il faut tenter de le chercher quelque part entre raison et sentiment, nature et culture, liberté et limites.

Portret Maarten Baas Photo Anton Corbijn

Smoke

Maarten Baas est diplômé de la prestigieuse Design Academy Eindhoven. Pour son travail de fin d’études, en 2002, il a conçu la série Smoke, pour laquelle il a brûlé des meubles. En traitant les résultats noircis et fragiles avec une couche d’époxy transparente, Baas a rendu les pièces à nouveau solides et utilisables. Les meubles brûlés incitent à la réflexion sur l’histoire cachée des objets, la relation que les gens entretiennent avec leurs meubles et ce que signifie posséder, conserver et protéger des objets.

Clay

Avec Clay, Baas redéfinit la notion de « handmade ». Le mobilier aux couleurs vives donne l’impression d’avoir été sculpté par des enfants avec de la pâte à modeler Play-Doh, alors qu’il s’agit en réalité d’argile synthétique très solide et d’un cadre en acier de renfort. Un contre-pied spontané, naïf, joyeux et légèrement gauche au minimalisme épuré dans lequel la main du maître est non seulement visible, mais aussi tangible.

Real Time

Le temps qui passe joue un rôle important dans l’œuvre de Baas. Dans Real Time, il visualise le cours du temps d’une manière très personnelle. Pour chaque horloge, on a l’impression que quelqu’un peint et efface les aiguilles minute par minute du cadran en verre dépoli. Les films de douze heures vous permettent de revivre l’expérience du temps. Ici, le temps n’est pas seulement quantité, mais aussi qualité : les horloges montrent comment le temps passe et nous pousse en avant, comment un moment diffère de l’autre.

Baas is in town

Dans Baas is in Town, le designer met l’accent sur sa relation d’amour-haine avec le « cirque » qu’est le Salone del Mobile. Sa présentation solo hilarante en périphérie de Milan était conçue comme une attraction circassienne, avec une cacophonie de miroirs déformants, un carrousel, un distributeur de chewing-gums en forme de bille et des lumières scintillantes. Elle est un clin d’œil à la façon dont les gens réfléchissent à la valeur des choses, au savoir-faire et à l’envie d’être différent : « Développer une pièce de A à Z pour la présenter ensuite à Milan n’a guère de sens, parce qu’au bout du compte, ce n’est rien de plus qu’une photo qui se retrouve sur Facebook. Bien qu’il soit publié partout, le produit ne sera probablement jamais vendu. »

Travail récent

Maarten Baas Close Parity Photo Erwin Olaf

Dans Maarten Baas. Hide & Seek, on peut aussi voir des œuvres récentes, comme Close Parity. L’installation May I have your attention please ? montre une collaboration entre Maarten Baas et Lensvelt pour la Milan Design Week en avril 2017. L’œuvre Hide & Seek, qui se compose de 8 vidéos, est une première en Belgique. De plus, spécialement pour l’exposition à Gand, Maarten Baas réalise une nouvelle pièce Smoke au départ d’un item rejeté de la collection de Design Museum Gent. Grâce à la transformation de Maarten Baas, celui-ci redevient une pièce muséale.

Maarten Baas en belgique

Après le Groninger Museum, où l’exposition a attiré quelque 125 000 visiteurs, Design Museum Gent est le deuxième lieu à présenter Maarten Baas. Hide & Seek. Après Gand, l’exposition se rendra au Design Museum Holon (Israël). Le musée désire faire connaître l’œuvre de Maarten Baas au grand public en Belgique. Avec cette exposition et les différentes pièces clés du Dutch Design de la collection, le design néerlandais figure en permanence à l’agenda du musée.

Hide & Seek : le livre

L’exposition est complétée par le premier grand ouvrage rétrospectif consacré à Maarten Baas. Le livre comporte des articles de Lidewij Edelkoort, Marcus Fairs, Wim Pijbes, Sue-an van der Zijpp, Mark Wilson et Ingmar Heytze, ainsi que des photographies d’Anton Corbijn et Erwin Olaf.

Prix : 39,95 €. ISBN : 978-94-6226-219-5 Éditeur : Lecturis

Information pratiques

Maarten Baas. Hide & Seek 
18.05.2018 – 30.09.2018 
Entrée: € 10 / € 8 / € 2

Ouvert tous les jours de la semaine de 9:30 à 17:30
Ouvert le week-end, les jours fériés et pendant les vacances scolaires
de 10:00 à 18:00
Fermé le mercredi

Plus d’information presse et ou matériel visuel (non destiné à la publication)

Sandra Plasschaert
Cats Communication
Press & PR

+32 479 35 10 39
sandra@catscommunication.be


Simon Adriaensen

Design Museum Gent

Communication

+32 9 323 64 88
simon.adriaensen@stad.gent